318i 1983 l M10-Online.net - Le site de référence sur les BMW 2002 et série 3 E21/E30

Itinéraire d’une passion

Rétrospective de mon 318i coupé de 1983, les travaux de restauration réalisés, les voyages, les déconvenues aussi parfois... Autant de mots pour une seule et même passion.

Malgré mon jeune âge, je suis le propriétaire depuis 9 ans maintenant d'une 318i sortie des chaines de production de la marque bavaroise en mars 1983, c'est pourquoi j'entreprends aujourd'hui de vous résumer cette histoire singulière qui m'unit à cette auto depuis mon plus jeune âge et qui rend ma passion encore plus chère à mes yeux. A l'âge de 12 ans, je me suis promis de ne jamais me séparer de cette voiture, peu importe où la vie me mènerait. Aujourd'hui, à tout juste 21 ans, je continue de tenir cette promesse avec le plaisir désormais, non seulement de l'entretenir avec le plus grand soin possible, mais également d'en prendre régulièrement le volant, redécouvrant à chaque fois le plaisir intense de m'évader à son bord.

Achetée neuve par mon grand-père paternel au concessionnaire Saint-Mérri Auto de Chantilly dans l'Oise (Picardie) en mars 1983, elle totalise aujourd'hui 159000 kilomètres. Je ne suis né qu'en 1989 mais dès mon plus jeune âge, j'ai toujours été passionné et attiré par cette voiture qui dormait au fond du garage de mes grands-parents comme le prouvent les clichés pris à l'époque par mes parents et qu'il m'amuse aujourd'hui de découvrir. Ce tout jeune homme d'à peine 2 ans ci-contre a bien changé mais l'admiration reste la même. Résolu à changer de voiture en 2001, mon grand-père a alors décidé de me la confier, soucieux de ma passion, jusqu'à ce que j'ai mon permis et qu'enfin je puisse prendre le volant de cette voiture qui me fait rêver depuis tout petit. En attendant, j'allais en prendre soin avec la plus grande attention et réaliser dessus quelques petits travaux de restauration sans ne jamais m'éloigner de l'esprit d'origine auquel j'attache une importance des plus particulières. C'est dans cet optique qu'en économisant, je réussis à m'offrir un kit anti-brouillards acheté neuf chez BMW pour la somme de 1200 francs de l’époque et des jantes en aluminium, tous deux en option à l'époque et qui apparaissaient comme des achats bien peu communs pour un jeune de 14 ans. Avec le temps et un budget plus confortable, c'est la restauration complète de l'intérieur que j'ai entreprise à l'hiver 2008. L'intérieur d'origine était en parfait état si ce n'est le siège conducteur qui aura connu comme nombre de BMW d'époque dont c'est l'un des signes particuliers, les ravages du temps. La sellerie s'avère fragile sur les premiers millésimes de cette génération de série 3 surtout et il est malheureusement désormais rare de retrouver un intérieur complet en excellent état. Devant l'impossibilité de trouver, neuf chez BMW ou d'occasion, un siège conducteur en bon état dans le tissus des modèles 4 cylindres de 1983, j'ai finalement décidé de partir à la recherche d'un intérieur complet beige en parfait état sur internet et via des forums spécialisés. C'est alors avec beaucoup de chance que je tombe sur un intérieur complet beige provenant d'une berline 6 cylindres de 1984 dans les Vosges. Une fois l'intérieur récupéré et les housses des sièges nettoyées et transférées sur les dossiers de mon modèle 2 portes à la tringlerie spécifique, j'ai remonté le tout avec l'aide précieuse de mon père avec qui je réalise la plupart des travaux sur mon auto, unis par une passion commune pour les anciennes. Cette restauration fut ponctuée par un volant M-Tech 1 acheté par la suite et qui allait prendre la place du volant quatre branches monté en série sur ces modèles. Le résultat est des plus satisfaisants: l'intérieur de mon 318i étant en parfaite condition jusqu'à la moquette, également prélevée sur le modèle 6 cylindres car étant plus épaisse et flatteuse sur ces dernières du fait du recours au velours. Enfin, j'en entrepris le remplacement du pont arrière de rapport 3,64 d'origine par un 3,91, rapport équipant les E21 318i et qui offre ainsi de meilleures reprises et de plus franches montées en régime permettant de révéler tout le potentiel du M10B18. Il sait se montrer rageur, volontaire, joyeux et procurant beaucoup de plaisir à son conducteur dès qu'il monte dans les tours où il révèle une mélodie des plus agréables. Trop souvent oublié au profit des versions 6 cylindres, les version 4 cylindres ont également leurs heureux adeptes. C’est cela qui m’a motivé dans la création de ce site, d’ailleurs... Je suis toujours autant séduit par sa ligne intemporelle, subtil mélange d'agressivité et de distinction, dans la lignée directe de ses prestigieuses ancêtres, BMW 2002 en tête. Sa calandre avec ses cadres phares jaunes soulignée par les chromes du pare-choc n'a pas pris une ride. Cette voiture est d’autant plus d'une fiabilité redoutable du moment que l'on y prête une attention particulière et que son entretien est effectué de manière régulière (dernièrement, c'est le remplacement de l'émetteur d'embrayage que j'ai entrepris ainsi que la réfection du circuit d'allumage à l’aide toujours de mon père). Je n'ai jamais eu quelconque problème à son bord et même après plus de 6 mois d'immobilisation, c'est au premier tour de clé que son M10 s'ébrouait. Fidèle, je souhaite plus que jamais tenir cette promesse énoncée pour moi-même, il y a de cela 9 ans maintenant. C'est à son bord que la route s'avère la plus belle même si sur sol mouillé ou glissant, son comportement peut être déstabilisant. Là est cependant le gage de toute propulsion qui se respecte. La série 3 type E30 n'en reste pas moins une voiture qui commence à être singulière dans les flots homogènes de voitures d'aujourd'hui et elle permet de gouter au "plaisir de conduire" bavarois qui a fait toute la légende de la marque et qui provoque toujours un sentiment fort chez «ceux qui savent», les passionnés.

Les photos

Fiche technique - 318i 1983

Moteur 4 cylindres en ligne en position transversale avant, 1766 cm, 105 chevaux DIN à 5800 tr/min, alésage-course 89x71, injection Bosch K-Jetronic.

Transmission aux roues arrières, rapport de pont 3,64 (3,91).

Direction à crémaillère.

Freins disques pleins à l’avant, tambours à l’arrière.

Poids 1000 kilogrammes.

Performances 184 km/h


Publications

AutoRétro - Numéro 343 de Juin 2010 - Le Vrai Prix BMW E30

AutoRétro - Numéro 350 de Février 2011 - Concours AutoRétro «Vos Autos»

Plus de 20 ans séparent ces deux clichés... Le temps s’écoule mais la passion ne fait que s’en renforcer chaque année encore.

Octobre 2007 - Le permis à peine obtenu, les travaux commencent  avec le changement des deux ailes avant, dénichées sur Internet.

Août 2008 - Changement du pont arrière pour un de rapport 3,91 provenant d’un modèle plus récent équipé de ce rapport qui remplacera le 3,64 monté d’origine sur les 318i de type E30.

Décembre 2008 - Restauration de l’intérieur. Les sièges et la moquette proviennent d’un 320 de 1984 tandis que la banquette arrière provient d’un 323i de 1983 du fait de la spécificité des fixations de cette dernière sur les premiers millésimes.

Février 2009 - Un volant M-Tech 1 viendra parachever la restauration de l’intérieur. Proposé en option à l’époque sur toute la gamme BMW, il s’avère à l’usage des plus précis et agréables.

Juillet 2009 - 20 ans les séparent mais la philosophie de la marque à l’hélice reste la même.

Avril 2010 - Arrivée dans Stockholm au petit matin. Pour immortaliser ce périple de 1800 kilomètres parcourus en à peine 20 heures de route, séance photo devant la mairie de la capitale suédoise.

Novembre 2010 - Séance photo un dimanche pluvieux dans le port d’Anvers, en Belgique.

Janvier 2011 - Parce que rouler en ancienne, c’est aussi cela. Le premier remorquage en 28 ans un matin froid de janvier, le long de la D200 pour Compiègne. A l’origine de la panne, un rotor d’allumage défectueux changé une heure avant, pourtant acheté sur BMW.

M10-ONLINE.NET
YOUR SOURCE FOR ALL CLASSIC M10-POWERED BIMMERS
    Accueil        M10        2002       E21       E30       Guide       Infos       318i ’83        Site        Zündfolge       Blog
Accueil.htmlM10.html2002.htmlE21.htmlE30.htmlGuide.htmlInfos.htmlSite.htmlZundfolge/Zundfolge.htmlBlog/Blog.htmlshapeimage_14_link_0shapeimage_14_link_1shapeimage_14_link_2shapeimage_14_link_3shapeimage_14_link_4shapeimage_14_link_5shapeimage_14_link_6shapeimage_14_link_7shapeimage_14_link_8shapeimage_14_link_9shapeimage_14_link_10

Avril 2012 - Préparation en vue de la Transalp Cup 2012. Montage d’amortisseurs Bilstein, de ressorts courts H&R et d’une barre anti-rapprochement dans le berceau moteur.

Mai 2012 - Transalp Cup 2012: 2000 kilomètres entre les Alpes françaises, italiennes et suisses durant 5 jours inoubliables dans un décor extraordinaire au coeur de l’Europe.

Follow us all over the world