Historique et évolutions


Mars 1966: Présentation de la nouvelle BMW 1600-02 (moteur 4 cylindres alimenté par un simple carburateur de 1573 cc - 85 chevaux).

Mi-1967: le système électrique jusqu’alors en 6 volts est remplacé par un système 12 volts, plus puissant et fiable.


Octobre 1967: Présentation de la 1600ti au salon de Francfort (moteur 4 cylindres alimenté par deux doubles corps Solex PHH de 1573 cc - 105 chevaux).

Janvier 1968: Commercialisation de la nouvelle 2002 (moteur 4 cylindres alimenté par un simple carburateur de 1990 cc - 100 chevaux).


Janvier 1968: Le nouveau cabriolet sur la base de la 1600 et produit par Baur est disponible dans les concessions BMW.


Mars 1968: Présentation de la 2002ti (moteur 4 cylindres alimenté par deux carburateurs de 1990 cc - 110 chevaux).

Octobre 1968: La production de la nouvelles 2002ti commence.


Année modèle 1968: nouveau système de freins à double circuit. La taille des tambours arrières est revue à la hausse: 23 centimètres au lieu de 20 cm.


Année modèle 1971: les pare-chocs sont recouverts de bande de protection en caoutchouc noir sur l’épaisseur (les pare-chocs étaient jusqu’alors uniquement chromés). Nouvelle planche de bord en deux parties remplaçant l’ancienne à trois parties.

Janvier 1971: Commercialisation du cabriolet BMW 2002 (200 exemplaires produits jusqu’à l’arrêt de le production en juin).


Janvier 1971: La déclinaison 1802 est disponible (moteur 4 cylindres alimenté par un simple carburateur Solex de 1766 cc - 90 chevaux).


Janvier 1971: Arrêt de la production des 2002ti.

Commercialisation de la 2002tii (moteur 4 cylindres alimenté par injection de 1990 cc - 130 chevaux).


Janvier 1971: Le nouveau modèle Touring est disponible. La face avant est reprise de la berline mais la partie arrière entièrement redessinée de manière à intégrer un hayon.


Juin 1971: La 2002 Targa produite par Baur entre en production.


Année modèle 1973: les feux arrières ronds sont remplacés par des variantes rectangulaires et les grilles de calandre chromées sont remplacées par des grilles en plastique noir. La largeur des jantes est revue à la hausse: 5 pouces au lieu de 4,5 avec enjoliveur de roue de 2 pouces. Nouvelle planche de bord en un seul morceau avec liseret en bois (les modèles à conduite à droite conserve l’ancien modèle à deux parties). Les essuies-glaces  sont désormais équipés d’une vitesse intermittente et un nouveau volant à quatre branche est monté. Moquette intérieure en un seul morceau.

Option Lux: vide poches, boiseries, volant spécifique «soft feel», moquette en velours.


Octobre 1973: Présentation de la 2002 Turbo au salon de Francfort et commercialisation dans la foulée (moteur 4 cylindres alimenté par injection et turbo KKK de 1900 cc - 170 chevaux).

Production par modèles

1502

1974: 18

1975: 40.968

1976: 49.982

1977: 9.883

Total: 70.742

1600-2 / 1602

1966: 13.243

1967: 32.062

1968: 22.397

1969: 21.650

1970: 28.233

1971: 21.272

1972: 22.564

1973: 20.051

1974: 35.083

1975: 7.886

Total: 224.441

1600ti

1967: 3.712

1968: 4.958

Total: 8.670

1802

1971: 14.675

1972: 25.420

1973: 21.022

1974: 19.253

1975: 2.881

Total: 83.251

1802 automatique (Israel)

1974: 100

Total: 100

2002

1967: 10

1968: 22.335

1969: 23.872

1970: 29.274

1971: 29.121

1972: 32.545

1973: 26.455

1974: 26.620

1975: 6.632

Total: 196.854

2002 automatique

1970: 4.635

1971: 3.215

1972: 2.811

1973: 2.977

1974: 2.726

1975: 1.194

Total: 18.989

1600 cabriolet

1968: 554

1969: 650

1970: 454

1971: 24

Total: 1.682

2002 cabriolet

1971: 200

2002 Targa cabriolet

1971: 233

1972: 662

1973: 513

1974: 285

1975: 270

Total: 1.963

2002 Turbo

1973: 7

1974: 1.477

1975: 188

Total: 1.672

2002ti

1968: 952

1969: 4.899

1970: 8.630

1971: 1.967

Total: 16.448

2002tii

1971: 7.293

1972: 8.726

1973: 6.659

1974: 3.930

1975: 966

Total: 27.574

1600 Touring

1971: 1.998

1972: 2.341

1973: 40

Total: 4.379

1800/02 Touring

1971: 269

1972: 1.633

1973: 1.856

1974: 317

Total: 4.975

2000/2002 Touring

1971: 4.535

1972: 3.430

1973: 4.197

1974: 942

Total: 13.104

2000 Touring boite auto

1971: 678

1972: 310

1973: 1

Total: 989

2000 Touring Tii

1971: 2.428

1972: 1.867

1973: 1.269

1974: 219

Total: 5,783

 

BMW 2002: Retour sur un modèle mythique qui aura porté haut les couleurs de Munich

BMW 1600-2: Des origines du modèle à la commercialisation de la 2002

La BMW 2002 incarne, à bien des niveaux, un modèle légendaire et mythique au sein de la gamme de la marque à l’hélice tout comme dans la production automobile européenne puis mondiale des années 1960 et 1970.

Le 7 mars 1966 est une date qui marquera l’histoire de BMW à deux égards. Cette journée marque les 50 ans de la firme automobile bavaroise et c’est à cette occasion que le Président Directeur Général d’alors, Gerhard Wilcke, a choisi de dévoiler un nouveau modèle, la 1600-2, dans le cadre d’une cérémonie organisée à l’Opéra de Bavière. A partir de cette année, cette nouvelle voiture serait le modèle d’entrée de gamme de la marque du fait de son gabarit réduit et de sa ligne plus moderne et aérodynamique que la Neue Klass, une berline quatre portes, dont la commercialisation, récente, fut un grand succès. Le dynamisme de la ligne avait été obtenu grâce à une longueur totale raccourcie de 27 centimètres par rapport à la berline tandis que les passages de roues avaient été rabaissés de 4 centimètres. Tous ces caractéristiques ajoutées à une inclinaison revue du pare-brise et le recours à deux optiques de forme ronde qui allaient prendre place de part et d’autre du double haricot de la calandre conféraient à ce nouveau modèle une allure résolument sportive. Cependant, la plupart des invités n’ont surement pas à proprement parler noter ces quelques détails car la nouveauté la plus saisissante était sans conteste la carrosserie à deux portes de la nouvelle 1600-2, une première dans la gamme moderne de la gamme et qui explique le chiffre 2 apposé au patronyme 1600. Sous la capot, les différences avec la berline dont la production sera bientôt arrêtée au profit du nouveau modèle, sont plus sensibles. La motorisation n’est autre que le quatre cylindres d’une cylindrée de 1573 cc incliné comme dans tous les modèles contemporains de BMW à 30 degrés, et développant 85 chevaux. L’alimentation se faisait par un carburateur à simple corps. La suspension fut également reprise de l’ancienne gamme de berlines Neue Klass. La configuration de cette dernière (roues indépendantes à l’avant comme à l’arrière), bien que complexe, était bien plus efficace que la majorité de celle montée sur des modèles plus couteux de l’époque. Pour les freins, la marque à l’hélice a repris des disques à l’avant et des tambours à l’arrière, une combinaison efficace et moderne, les disques étant alors une caractéristique rare sur les modèles populaires des années 1960 puisqu’ils équipaient uniquement les modèles les plus sportifs ou à vocation luxueuse.

La 1600-2 sera commercialisée au tarif de 8.650 marks, ce qui correspondait au salaire annuel d’un ouvrier BMW de l’époque. Malgré ce tarif élevé en dépit de la vocation populaire du modèle, les clients se réjouissaient de la conception moderne de l’auto et de son rapport poids/puissance des plus avantageux, puisque la 1600-2 n’affichait que 920 kilogrammes sur la balance. Cela lui permettra d’être l’une des plus rapides voitures de cette cylindrée disponible à l’époque puisque le 0-100 km/h était atteint en moins de 13,3 secondes (12,8 secondes sur les millésimes plus récents), tandis que la vitesse maximale affichée était de 160 km/h. Le nouveau concept initié par la marque, celui du coupé sportif, rencontre un franc succès contrairement à ce que la plupart des journalistes avaient prédis à sa présentation. En 1966, 13.244 modèles sortiront des usines BMW tandis que la production atteindra presque le triple l’année suivante avec quelques 38.572 voitures produites. Durant toute sa carrières, la 1600-2 restera une référence de sa catégorie en terme de mécanique. L’ingénieur maison, Ludwig Apflelbeck, arrivera à transformer le quatre cylindre bavarois en moteur de Formule 2 délivrant 200 chevaux, ce que la presse qualifia à l’époque de miracle. 14 ans plus tard, c’est ce même moteur qui équipé de turbos sera monté sur les Formule 1 de la marque. Le moteur qui délivrait alors 800 chevaux permettra au pilote Nelson Piquet qui courrait pour Brabham-BMW de décrocher le titre de Champion du monde en 1983.

La success-story dans le 1600-2 ne faisait pourtant que commencer. A peine un an après sa présentation officielle au salon de l’automobile de Francfort, la 1600-2 est rejointe par un nouveau modèle baptisé 1600ti, équipé de deux doubles corps Solex PHH et dont la puissance était ainsi portée à 105 chevaux. Le 2 du modèle d’origine est donc délaissé au profit de l’acronyme Ti pour «Turismo Internationale». Grâce au succès de ces deux modèles, BMW conclut les années 1966 et 1967 avec un chiffre d’affaire en augmentation de 25% par rapport à l’exercice précédent, des performances remarquables alors que la récession de l’économie mondiale faisait que pendant les mêmes années, les autres marques automobiles affichaient des résultats en baisse de 19% en moyenne.

Le succès est international puisque les ventes aux Etats-Unis atteignent des records. La presse américaine est très enthousiaste et l’importateur de la marque outre-Atlantique, Max Hoffmann, faisait pression sur la maison mère pour que la nouvelle 1600ti y soit importée. Néanmoins, les normes anti-pollution, des plus strictes, rendait la commercialisation de cette variante impossible. Mais, le moteur 2 litres développant 100 chevaux et monté sur les coupés 2000C venait quant à lui d’être admis au même test anti-pollution. C’est alors qu’Alex von Falkenhausen, le créateur du M10, se mis à travailler à la même époque sur une variante 2,0 litres de la 1600-2 et après être parvenu au bout de ses travaux, il proposa à la direction de la marque de considérer la commercialisation d’un modèle reprenant cette préparation du 1,6 litre. Le directeur de BMW, Helmut Werner Bönsch, fut très enthousiaste à cette idée et c’est ainsi que la 2002 allait naitre. Le succès de la 1600-2 aux Etats-Unis ne fera que bousculer la commercialisation de ce nouveau modèle. Alors que les ventes de la marque à l’hélice n’avait jamais été très élevées outre-Atlantique, BMW avait réussi grâce à la 1600-2 à se créer une image forte empreinte de sportivité et d’une rigueur toute allemande qui ne sera que renforcée alors la présentation de la 2002 en 1968.

BMW 2002: Une légende bien dans son temps

Lors de sa présentation en 1968, la 2002 fut instantanément décrite que une petite berline sportive d’excellence. Equipée du quatre cylindres maison dont la cylindrée fut portée à 2000 cm et la puissance à 100 chevaux, la 2002 était capable de performances de premier rang avec une vitesse maximale annoncée à 170 km/h. La 2002, qui n’est autre que la variante à moteur 2 litres de la 1600, sera produite à 407.009 exemplaires jusqu’en 1976, année où le modèle sera remplacé par la nouvelle série 3, première du nom. Ces chiffres en font le modèle le plus populaire de la gamme 02.

Bien avant même sa commercialisation, BMW avait pour projet d’équiper la 2002 du moteur à double carburateur qui était déjà monté sur les berlines 2000ti Luxor et les coupés 2000CS et qui développait sur ces modèles 110 chevaux. L’intégration de cette mécanique, plus puissante, devrait se faire sans d’importantes modifications. En Mars 1968 soit seulement deux mois après la commercialisation, la direction de la marque était persuadée que la version à double carburateur de la 2002 serait une proposition intéressante tant en niveau mécanique qu’au niveau des ventes. Ce même mois, la marque annonce donc la sortie d’une version plus puissante, baptisée 2002ti. Cette dernière développe également 110 chevaux (soit 10 de plus que la préparation initialement décidée) et la vitesse de pointe serait ainsi portée à 185 km/h. Pour comparaison, à la même époque, la puissance moyenne des voitures en Allemagne était d’à peine 51 chevaux. Pour compenser la puissance en hausse de ce modèle, la suspension arrière sera revue par les ingénieurs de la marque. La largeur des roues est portée à 5 puces, contre 4,5 sur la version à simple carburateur, améliorant ainsi la direction et la tenue de route tandis que le freinage sera également revu et renforcé afin de réduire les distances d’arrêt. Les disques avant étaient plus larges mais aussi plus épais que ceux montés sur la 2002 standard. Malgré tout, la production de la 2002ti ne débutera pas avant octobre 1968 car les chaines d’assemblage tournent déjà à plein régime afin d'honorer les commandes de 2002. C’est aussi parce que les capacités des chaines de production étaient inférieures à la demande qu’aucune version à conduite à droite de Ti ne sortira des usines BMW car aucun créneau de production n’était alors disponible pour un nouveau modèle.

Le directeur des ventes, Paul Hahnemann, qui avait déjà été en faveur d’une carrosserie à deux portes pour les berlines Neue Klasse, propose une déclinaison découvrable de la 2002. Malgré les tentatives des designers maison de créer ce nouveau modèle, sa conception sera finalement confiée à Baur, un carrossier de Stuttgart avec lequel BMW avait déjà collaboré depuis les années 1930. La marque retiendra un prototype de cabriolet basé sur une 1600-2 dont l’arrière avait été raccourci. Cette dernière caractéristique ne sera pas retenue par la marque pour des raisons, notamment, de couts de production. Une version alternative reprenant une caisse standard sera présentée au salon de Francfort à l’automne 1967 et sera commercialisée dès janvier 1968 équipée du moteur de la 1600-2. Cette base sera reprise par le constructeur pour y intégrer le 2,0 litres M10, permettant de proposer, dès janvier 1971, date à laquelle sa production commence, une déclinaison cabriolet de la 2002. Cette commercialisation anticipée surprit Baur qui travaillait sur une version Targa de la 2002 dont la production devait débutée à l’été 1971 mais la forte demande pour cette nouvelle variante de la petite berline à succès, avait persuadé la marque d’en avancer la mise en circulation. Cette déclinaison cabriolet ne sera cependant produite que 6 mois puisque la version Targa préparée par Baur entre en production dès le mois de juin 1971. Seuls 200 exemplaires du cabriolet fabriqué par BMW auront été produits, en faisant le modèle le plus rare de la gamme 2002 et l’un des plus désirés aujourd’hui sur le marché de collection. Tous les cabriolets sur base de 1600-2 et 2002 seront produits en conduite à gauche et cette déclinaison ne sera pas adaptée aux spécificités américaines, privant ce marché de ce nouveau modèle. La déclinaison Targa est équipée à l’avant d’un toit rigide déposable et d’une capote traditionnelle avec la lunette arrière intégrée pliable. Cette configuration permet de conduire à l’air libre pour le conducteur et le passager tout en maintenant les places arrières à l’abri du vent et inversement grâce à ce concept innovant et en deux temps.

Avec la commercialisation de quatre nouveaux modèles, l’année 1971 marque le début des années les plus brillantes de la carrière de la 2002. Le fossé qui existait entre les gammes 1600-2 (devenues 1602) et 2002 est comblé avec l’arrivée d’un nouveau modèle: la 1802. La 2002tii («Turismo Internationale Injection») est commercialisée la même année. Cette nouvelle variante est équipée du moteur 2 litres dont la puissance est cette fois-ci portée à 130 chevaux grâce à un système d’alimentation par injection, remplaçant la 2002ti. C’est en 1971 qu’une nouvelle carrosserie vient enrichir la gamme, déjà forte de la récente 2002 Targa. La 2002 Touring est le premier break de chasse allemand équipé d'une banquette arrière rabattable. Dessiné par Giovanni Michelotti, le Touring reprenait la face avant de la 2002 tandis que la partie arrière arborait un dessin totalement inédit. Cette variante est plus courte que la berline de 12 centimètres et reprend un système d’ouverture à hayon pour le coffre arrière. La gamme Touring reprenait l’ensemble des motorisations proposées sur la 2002 traditionnelle bien que les version à conduites à droite n’aient été disponibles qu’avec le 2 litres alimenté par un carburateur de la 2002. Tout comme les modèles découvrables, le Touring ne sera pas importé aux Etats-Unis.

BMW 2002 Turbo: L’évolution la plus extrême de la sportive berline

La 2002 Turbo est la première voiture d’origine allemande à avoir recours au turbo. Présentée et commercialisée au salon automobile de Francfort de 1973, la 2002 Turbo était disponible uniquement en berline et sur une durée de 10 mois seulement. Avec une vitesse de pointe de 210 km/h, il s’agissait de l’évolution la plus extrême de la 2002. Ces modèles sont majoritairement sortis en livrée blanc Chamonix et gris Polaris. Certaines modèles noirs ont déjà toutefois construits sur commande spéciale. Toutes les 2002 Turbo ont une conduite à gauche et aucune n’aura foulé le sol américain. La production totale de ce modèle est de 1.672 unités ce qui en fait avec le cabriolet BMW, une des variantes les plus rares. La faible période de production de la plus rapide et puissante est 2002 est due au choc pétrolier de 1973 et à la récession dans l’industrie automobile qui s’en suivit. Menacés par des arrêts d’approvisionnement, la majorité des pays d’Europe occidentale a mis en vigueur des limitations de vitesse sur ses réseaux routiers, pénalisant donc la carrière des voitures les plus sportives dont la 2002 Turbo apparaissait comme l’archétype en ce début de décennie. Malgré la conjoncture économique, la Turbo était considérée par la presse automobile de l’époque comme une révolution dans l’industrie. La même année, BMW a confirmé son avance sur les autres constructeurs dans un autre domaine également: la sécurité. Dès 1973, tous ces modèles étaient équipés de ceintures de sécurité et d’appuis-tête, principalement du fait que ces équipements étaient obligatoires sur les modèles destinés au marché américain depuis 1969.

C’est à la veille de son remplacement par la nouvelle série 3, qu’en 1974, le volume de production des 2002 atteint son niveau le plus important depuis sa commercialisation avec 112.870 unités qui sortiront des usines bavaroises. Le lancement de la série 3 de type E21 sera accompagné de l’introduction de la 1502 dans la gamme BMW. Ce modèle reprend les motorisations de la 1602 avec toutefois, un taux de compression affaibli. Ce modèle vendu 11.900 marks rencontrera un fort succès puisque 71.564 exemplaires seront écoulés via le réseau de distribution de la marque en Allemagne.

Gros plans sur les versions outre-Atlantique: la 2002 ou l’histoire du succès US

La 2002 a été disponible aux Etats-Unis sur une période plus longue qu’en Europe ce qui explique les importantes modifications connues par la variante américaine de la petite berline dont la carrière ne s’achèvera outre-Atlantique qu’en juillet 1976, mois où ont été produites les dernières 2002 destinées à ce marché. C’est en 1967 que les premières déclinaisons de la 1600-2 (1600 sur le marché américain) sortirent des unités de production de la marque. 2.153 modèles seront ainsi produits entre le mois de juillet et décembre 1967. Avant cette date seuls deux exemplaires avec les spécificités américaines ont été produits: un pour les crash test visant à l’homologation du modèle et un autre afin de réaliser les brochures promotionnelles distribuées avant sa commercialisation. La production repris dès le mois de février 1968 et quelques 20.000 exemplaires seront produits d’ici janvier 1971. Tous les modèles pour le marché américain étaient équipés de série d’un compte tours, d’extensions de pare-chocs, d’une sortie d’échappement chromée et d’intérieurs en vinyle. Ces mêmes équipement étaient à l’époque proposés en option sur les modèles européens. Les modèles 1969 sont équipés d’appuis-tête (une nouvelle législation américaine obligeant les constructeurs à en monter sur tous leurs modèles), de systèmes réfléchissants à l’avant et des ceintures dites «spaghetti» qui laisseront un souvenir mitigés aux usagers. Les enjoliveurs de roues étaient peints en gris sur les millésimes 1969 et 1970 avant que soient réintroduits les modèles en acier chromé sur les millésimes plus récents. En mai 1969, une version automatique de la 2002 est commercialisée tandis que les étriers avant à deux pistons sont remplacés par de plus puissants à quatre pistons et la climatisation (de marque Frigiking sur la plupart des modèles) peut être installée en concession. Sur le modèle 1970, les feux avants et arrières sont sensiblement modifiés (la couleur lentille centrale du feu arrière passe de rouge à ambre) et la lunette arrière chauffante est proposée en option. En 1971, les ceintures de sécurité «spaghetti» sont remplacées par de nouvelles ceintures en nylon avec un embout métallique qui se fixe dans un support se situant entre les deux sièges avants. A l’intérieur toujours, le constructeur installe un rétroviseur de plus grande taille tandis que les indicateurs latéraux sont montés. En avril 1971, la 1600 est retiré du catalogue américain tandis qu’y est commercialisée en août, la 2002tii. Les modèles 1972 sont équipés de système de retenu par inertie tandis que le carburateur de la 2002 est remplacé par un modèle double déjà monté sur les série 5 de type E12. Les modifications sont minces sur le modèle 1973 qui note toutefois l’apparition d’un système de sécurité empêchant le moteur de démarrer tant que les ceintures des passagers avant n’étaient pas bouclées (buzzer, indicateur lumineux sur le tableau de bord et détecteurs de présence sur les deux sièges avant). La même année, des pare-chocs plus épais sont montés (1 pouce à l’avant et 2,5 pouces à l’arrière). Les versions restylées des 2002 furent commercialisées dès septembre 1973 et furent équipées de pare-chocs proéminents afin de respecter les législations américaines qui s’étaient encore renforcées. Les deux pare-chocs rallongeaient la voiture de quelques 25 centimètres ! Aux Etats-Unis, la production de la 2002tii est interrompue en décembre 1974. La production des modèles 1975 commença dès le mois de juillet 1974 pour la version à transmission manuelle et août 1974 pour les versions automatiques. Les 10.000 premiers exemplaires du millésime 1976 furent produits entre septembre 1975 et février 1976 tout comme les variantes automatiques. Pour répondre aux commandes, 5.584 2002 seront construites entre février et juillet 1976. Ces derniers modèles sont équipés d’éléments mécaniques de la série E21 qui a débuté sa carrière en Europe au même moment. Le rapport de pont est abaissé à 3,91 du fait de l’assouplissement des normes anti-pollution. 200 derniers exemplaires de couleur gris Polaris et équipés d’intérieurs en cuir rouge et d’un toit ouvrant électrique devaient être construits pour le marché américain, mais il semble que cette dernière série «limitée» n’est jamais vu le jour.

En tout, 13,162 1600 seront produites pour le marché américain entre septembre 1967 et mars 1971. Le nombre total de versions US de la 2002 construite entre février 1968 et juillet 1976 s’élève à 77.639 unités. Les variantes à boite automatique ont été produites à 14.274 exemplaires entre mai 1969 et Juin 1976 tandis que les 2002tii adaptées à ce marché seront produites à 7.449 unités et ce entre août 1971 et décembre 1974. 1 seul exemplaire en cette dernière configuration sortira des usines de la marque en 1975.

Série 02: un tournant dans l’histoire de la marque à l’hélice

Le succès des BMW 1502, 1602, 1802 et 2002 reste aujourd’hui encore phénoménal et l’un des exemples les plus fort de réussite dans l’histoire de l’automobile. Bien des années après l’arrêt de sa production, la 02 continue de déchainer les passions des collectionneurs tout comme de ceux qui ont la chance de l’avoir conduit un jour. Cette gamme a posé les bases des berlines compactes à vocation sportive qui continueront à faire le succès de BMW grâce aux modèles E21 et E30. La première BMW à deux portes d’après guerre conservent une forte popularité et une excellente réputation construite sur sa grande fiabilité, ses performances et sa ligne intemporellement classique.

Au total et toutes versions confondues, ce sont quelques 824.846 exemplaires qui sortirent des chaines de production de la marque allemande dont 680.916 à conduite à gauche - détail ci-contre. 31.406 à conduite à droite, notamment pour le Royaume-Uni où BMW jouit d’une image sportive forte seront produits. 822 1502 seront construites en configuration conduite à droite entre septembre 1975 et décembre 1976, 6.513 1600-2/1602 entre avril 1967 et octobre 1975 (un modèle de pré-série unique sera construit pour ce marché en 1966). En ce qui concerne la 2002, ce sont pas moins de 14.761 modèles qui seront exportés de l’autre côté de la Manche, tous construits entre janvier 1968 et octobre 1975. Les versions automatiques de cette dernière à conduite à droite seront construites entre janvier 1969 et octobre 1975 pour une production totale de 3.400 exemplaires. 3.680 2002tii trouveront preneur sur ce marché, ces modèles étant sortis des usines de la firme allemande entre juin 1971 et octobre 1975. Les versions Touring (2000 et 2002) seront produites entre septembre 1971 et avril 1974 pour un chiffre total de 1.876 voitures. Enfin, les 2002 Targa cabriolet à volant à droite seront construites entre janvier 1973 et janvier 1974 à quelques 354 exemplaires uniquement. Enfin, 112.524 versions modifiées pour le marchés américains trouveront preneur de l’autre côté de l’Atlantique. La BMW -02 reste le premier modèle BMW à grande diffusion.

Cette rubrique a été réalisée avec l’aide précieuse de l’excellent BMW ’02 Restoration Guide de Mike Macartney, paru aux éditions Brooklands Books et disponible sur les librairies en ligne. Ce guide s’avère un allié indispensable pour toute restauration mais aussi un guide d’entretien précis et pertinent.


Haut de page l Accueil

BMW 2002 l M10-Online.net - Le site de référence sur les BMW 2002 et série 3 E21/E30

M10-Online.net - Le site de référence sur les BMW 2002 et série 3 E21/E30

M10-ONLINE.NET
YOUR SOURCE FOR ALL CLASSIC M10-POWERED BIMMERS
    Accueil        M10        2002       E21       E30       Guide       Infos       318i ’83        Site        Zündfolge       Blog
Accueil.htmlM10.htmlE21.htmlE30.htmlGuide.htmlInfos.html318i_83.htmlSite.htmlZundfolge/Zundfolge.htmlBlog/Blog.htmlshapeimage_15_link_0shapeimage_15_link_1shapeimage_15_link_2shapeimage_15_link_3shapeimage_15_link_4shapeimage_15_link_5shapeimage_15_link_6shapeimage_15_link_7shapeimage_15_link_8shapeimage_15_link_9shapeimage_15_link_10
Follow us all over the world